Ericsson connecte ses outils de vissage

Outil de vissage connecté à l'usine Nanjing d'Ericsson.
Les informations liées à l’utilisation des outils de vissage sont transmises sans fil à un système de traitement automatique. Ce qui permet de réduire les interventions manuelles et d’optimiser l’entretien des outils.

  • L’Internet des Objets (IoT) peut concerner tout appareil. Pour preuve, sur son usine de Nanjing, Ericsson a mis en place un réseau de communication cellulaire reposant sur la technologie NB-IoT pour assurer le contrôle de la configuration de ses outils de vissage.

Environ 1 000 outils de vissage de haute précision son exploités dans cette usine chinoise dédiée à la fabrication de produits pour la communication selon les technologies 4G et 5G. Ces outils doivent être périodiquement étalonnés et lubrifiés selon leur temps d’utilisation.

Jusqu’à présent, ces opérations d’entretien étaient réalisées manuellement. Les informations relatives à ces interventions étaient consignées par écrit dans des registres. Les outils de vissage ont été équipés de modules de communication sans fil NB-IoT associés à des capteurs de mesure mouvement en temps réel.

Les données mesurées sont transmises via un réseau IoT cellulaire aux systèmes Cloud et de gestion informatique de l’entreprise. Ces données collectées sont alors traitées et analysées automatiquement.

Grâce à la mise en œuvre d’outils de vissage connectés et d’une système de traitement logiciel déportée, il est ainsi possible de remplacer le suivi manuel des données d’utilisation des outils par une solution automatisée. Ce qui réduit de moitié les opérations manuelles. Compte tenu de l’efficacité de cette solution de contrôle connectée et de son coût abordable, l’usine envisage maintenant de supprimer complètement les procédures de suivi manuel des outils de vissage.