Lacroix Group confirme la construction de son usine du futur

Etude de marché Industry 4.0

  • Vincent Bedouin, Président-Directeur Général du groupe Lacroix confirme le lancement officiel de sa nouvelle usine d’électronique de Beaupréau (49).
  • Ce projet, baptisé Symbiose, mettra en œuvre des technologies et une organisation propre à l’Industrie du futur dans une nouvelle usine dédiée à la fabrication de produits et d’équipements électroniques.
  • Cette nouvelle usine sera construite à proximité du site actuel de Montrevault qui a obtenu en 2017 le label « Vitrine Industrie du Futur » .
  • Les travaux de construction de l’usine de Beaupréau débuteront au printemps prochain. La livraison est prévue courant 2021.

Un investissement de 25 millions d’euros sera consacré à la construction de cette usine de 9 000 m².

Plusieurs entreprises sont impliquées dans le projet Symbiose : ASM, Microsoft, Inventy, PTC, Orange et Schneider Electric.

Microsoft, Inventy et PTC déploieront notamment des solutions exploitant des technologie d’Intelligence artificielle pour la surveillance en temps réel de la production, et l’analyse prédictive et rectificative d’erreurs.

ASM SMT Solutions, fournisseur de machines pour l’assemblage de cartes électroniques, mettra en œuvre quant à lui des systèmes de surveillance, de traçabilité, de communication machine to machine, de traitement des données…

Schneider Electric va accompagner Lacroix dans le processus de transformation digitale et d’’optimisation des flux et fournir des outils appropriés.

Lacroix Group a annoncé en novembre 2018 son intention de construire une nouvelle usine d’électronique qui intégrera à la fois les exigences de l’industrie 4.0, les enjeux environnementaux et l’épanouissement des équipes.

Une étude de faisabilité est lancée en novembre 2018 pour envisager le transfert de l’actuelle usine de Lacroix de Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire) dont le cadre est obsolète et qui ne favorise pas l’implantation de process industriels contemporains. Lacroix recherche un site pour cette nouvelle implantation, à proximité de l’existante, pour maintenir les 460 emplois actuels. Le groupe optera finalement pour la commune de Beaupréau (49) située non loin de l’usine actuelle de Montrevault.

Le projet, baptisé Symbiose, s’articule autour de trois axes :

  • Rupture technologique et digitale : création d’un écosystème connecté, ouvert et collaboratif.
  • Responsabilité environnementale : énergies renouvelables avec connexion au Smart Grid régional, recyclage de tous les intrants dans l’usine, circuits courts valorisés, connexion optimisée avec les supply chains mondiales, etc. Réduction de l’impact environnemental dans la construction et aussi durablement dans son fonctionnement.
  • Innovation sociale : maintien et développement des emplois qualifiés, durables dans un territoire rural.