Le robot-tondeuse tire parti des systèmes de vision et de Machine Learning

Le robot-tondeuse I.Mower T2000 associe systèmes de vision et Machine Learning

  • La société française Infiny IA a conçu un robot-tondeuse autonome en s’appuyant sur son expertise des systèmes de vision exploitant des techniques d’intelligence artificielle et de Machine Learning.
  • L’I.Mower T2000 peut tondre en une heure, en toute autonomie et avec la sécurité requise, une surface de 150 m² à 2000 m² (selon le modèle).
  • Cette tondeuse autonome est une première étape dans la stratégie de développement d’Infiny IA qui compte utiliser le cœur de son robot pour d’autres applications professionnelles.

I.Mower T2000 embarque une dizaine de capteurs dont quatre caméras et un lidar  (Light Imaging, Detection And Ranging pour détection et estimation de la distance par laser) assurant une visualisation sur 360°. Exploitant des algorithmes d’intelligence artificiel, ses calculateurs analysent plus de 2 millions d’informations à la seconde permettant ainsi de détecter automatiquement les zones de tonte, les adultes et enfants présents sur la pelouse, les objets fixes de type arbres, bassins… ainsi que les objets mobiles comme les ballons, jouets, sièges de jardin….

Les calculateurs NVIDIA embarqués prennent en charge les algorithmes d’odométrie visuelle, c’est-à-dire de déplacement du robot, de fusion de capteurs, de localisation, de cartographie, de détection d’objets et de planification des trajectoires optimales.

Le système est également capable de détecter la présence d’intrus ou d’actions inhabituelles dans une propriété. Chaque événement sera immédiatement signalé au propriétaire et une photographie de l’objet ou de la personne, floutée dans ce cas, lui sera même envoyée par SMS, email ou appel téléphonique. Pour renforcer l’alerte, une activation sonore et visuelle par gyrophare ou un message sonore personnalisé pourra également être paramétré.

La tondeuse stoppe la rotation de ses lames aussitôt qu’elle détecte un obstacle, avant de modifier sa trajectoire. Ce qui garantit la sécurité des personnes environnantes tout en préservant la vie des petits mammifères du jardin tels que les hérissons.

La tondeuse recharge ses batteries en rejoignant sa station d’accueil qui est surmontée de panneaux solaires. La recharge s’effectue par énergie solaire et/ou le secteur électrique.

Ce robot-tondeuse peut également réaliser des dessins ou des motifs sur la pelouse via le logiciel DYG (Draw in Your Garden) qui propose également des modèles prédéfinis.

Dans le cadre d’applications spécifiques, la tondeuse est à même de cartographier un jardin et de transmettre des informations sur la qualité de la terre, le type d’arbres ou de fleurs en fonction de son parcours ou encore, préciser les zones à irriguer.

La tondeuse I.Mower T2000 sera disponible en pré-commande à partir 7 décembre 2020 à partir de 2990€ H.T.