Impression en 3D du plus grand bateau du monde

Bateau de 25 pieds produit en procédé de fabrication additive (impression 3D) par UMaine.
UMaine Advanced Structures and Composites Center possède trois records mondiaux : celui de la plus grande imprimante 3D polymère, de l’impression 3D plus grand objet solide et du plus grand bateau imprimé en 3D.

  • Le centre de recherche américain de l’Université du Maine, spécialisé dans les composites et les structures avancées, revendique posséder la plus grande machine d’impression 3D de polymère au monde.
  • Avec cet imposant équipement, il a fabriqué le plus grand bateau jamais produit à l’aide d’un procédé de fabrication additive.

Ce bateau de 25 pieds (7,62 mètres) et pesant environ 2,27 tonnes a été mis à l’eau début octobre dans le bassin d’essai en mer du laboratoire d’ingénierie océanique Alfond W2.

Ce patrouilleur, baptisé 3Dirigo, a été produit en matériaux composites contenant des fibres de bois avec une gigantesque imprimante 3D. Celle-ci est taillée pour fabriquer des pièces de très importantes dimensions : jusqu’à 30 mètres de longueur, près de 7 mètres de largeur et 3 mètres de hauteur. Elle peut déposer jusqu’à 227 kilogrammes de matière par heure. Il lui a fallu 72 heures pour imprimer ce bateau de 25 pieds, dont la forme de la coque a été développée par Navatek.

Processus de fabrication additive (impression 3D) d’un bateau de 25 pieds par UMaine.
Trois jours et trois nuits ont été nécessaires à UMaine Composites Center pour fabriquer ce bateau de 25 pieds avec une impossante imprimante 3D.

UMaine Advanced Structures and Composites Center concentre ses efforts dans la recherche et le développement de matériaux composites exploitant les ressources naturelles de l’état du Maine qui est une région très boisée. Cette imprimante unique en son genre soutiendra donc plusieurs projet de développement de matières premières d’origine biologique à partir de cellulose dérivée de ressources ligneuses (bois) et le prototypage rapide d’applications civiles, militaires et d’infrastructure.

Lors de la présentation officielle du 3Dirigo, l’UMaine a notamment dévoilé un abri de communications de l’armée américaine de 3,7 mètres de longueur également imprimé en 3D. Cette imprimante participera en effet aux programmes du U.S. Amy Combat Capabilities Development Command (CCDC) Soldier Center dont la mission consiste à développer des systèmes d’abris rapidement déployables pour les soldats. Elle pourra être employée pour la fabrication de dispositifs de dissimulation, d’abris structuraux et de matériaux ignifuges à haute température pour les abris montés sur véhicule.